Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Clif C'est Quoi ?

  • : CLIF (Club Litteraire d'Ile de France)
  • : Club littéraire d'Ile de France est un site de publication internet de littérature francophone. Vous desirez lire des textes inédits ou publier vos propres textes ? Nouvelles fantastiques, romantiques ou fantaisy... Des poesies, des essais ou autres... N'hésitez pas à nous contacter. Vous êtes le bienvenu !
  • Contact

Administrateur

  • Laurent
  • Réac, atrabilaire, mais non sans expérience le justifiant. Sens de l'humour permanent, mais hélas sens de la réalité qui s'échappe de jour en jour. Par contre, même houleux, j'aime bien les échanges de point de vue. Et sur tous les sujets.
  • Réac, atrabilaire, mais non sans expérience le justifiant. Sens de l'humour permanent, mais hélas sens de la réalité qui s'échappe de jour en jour. Par contre, même houleux, j'aime bien les échanges de point de vue. Et sur tous les sujets.

Recherche

17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 00:00
 

                                                                                                      François Boucher


Une épée

Me croyant abandonné de toutes les fortunes,

exilé du genre humain, je périssais de déceptions au fond d’une sinistre médiocrité temporelle.

Ma chevalerie avait disparu ; je n’étais brûlé que de désirs glacials.

Pourtant, sur le seuil de cette crypte, une flamme perdue mais point vaincue, fit entrer sa chaleur blonde au cœur de mon piètre cérémonial.

Comment aurais-je pu la rejeter ?

De sa beauté, plus qu’incomparable en cette froide demeure assombrie, le dernier asile de mon naufrage, elle effleura mes veines noircies d’une douceur sans égal.

De son âme complice, de sa volupté indestructible, elle transforma ces lieux hantés en havre de géants.

Mon sang, circulait-il soudainement vers une béatitude fortuite ?

Il ne s’agissait que d’un rêve, certes, mais le combat qu’il me livra

devait se prolonger plus que cela.

C’est alors qu’au terme d’une longue nuit, nos jouissances attendues firent entrer un soleil entier sur un amour parfaitement vainqueur.

Ainsi, la richesse du possible l’emporta sur la tristesse de mon devenu, et, cette clarté magique, comme l’épée d’un héros, fit naître sur les cendres d’un monstre un espoir incertain, mais un océan de lumière.

 

Laurent LAFARGEAS

P26-1980

Partager cet article

Repost 0
Published by lafargeas - dans POESIES CLIF
commenter cet article

commentaires